Souvent, quand je parle de mes services concernant la transmission d’entreprise, mes interlocuteurs ont tendance à m’associer avec un professionnel de l’achat/vente des entreprises, ce que je ne suis pas. Pour expliquer le plus simplement possible mon rôle dans cette activité, j’ai décidé de comparer la transmission d’une entreprise à la vente d’une maison. Cette comparaison a une vertu pédagogique : elle permet de mieux expliquer à autrui ce que je propose comme prestations.


La valeur matérielle

Une partie de la valeur d’une maison est déterminée par un ensemble de paramètres concrets : sa situation géographique, sa superficie habitable, le nombre de pièces qui la compose, son isolation thermique et sonore, la présence ou non d’un garage, la qualité des matériaux utilisés lors de sa construction (briques, pierres, fenêtres en bois, en aluminium), etc…

De même, une partie de la valeur d’une entreprise est définie par des données comparables : la grandeur des locaux, les machines et autres outils ainsi que leur vétusté ou leur modernité, les véhicules de fonction, etc… De plus, comme une entreprise est productrice de richesses, une attention particulière sera aussi portée à l’aspect mesurable de la structure, à sa valeur en chiffre : les bénéfices, les actifs, les passifs, le chiffre d’affaire généré, le rendement, etc…

Dans les deux cas, qu’il s’agisse de transmettre son entreprise ou vendre sa maison, il faudra remettre l’ensemble en bon état : réparations, peinture, et de manière générale toutes les actions qui permettent de valoriser le bien.

Toutes les caractéristiques brièvement décrites ici composent ce que l’on appelle la valeur matérielle du bien. Mais est-ce son unique richesse ?


La valeur immatérielle

Si on observe attentivement un bien immobilier, on se rend rapidement compte que sa valeur réelle ne se limite pas à son aspect matériel mais qu’il possède aussi une autre richesse que l’on appelle la « valeur immatérielle ».

Prenons par exemple deux maisons identiques, situées dans une même zone géographique. Si l’une est bien entretenue et bien mise en valeur tandis que l’autre non, on peut se rendre compte que les deux maisons n’auront pas la même valeur marchande, qu’elles ne seront pas vendues au même prix. Pour une entreprise c’est la même chose ! Une entreprise dont les richesses immatérielles sont valorisées prend automatiquement de la valeur. Sachez que dans les grandes entreprises, les valeurs immatérielles constituent les 2/3 de leurs valeurs marchandes et que dans les petites entreprises familiales, la part des richesses immatérielles dans la valeur de l’entreprise est encore plus importante.

Pour faire la différence à l’heure de la transmission d’une entreprise, l’enjeu principal est dans sa valorisation ! En effet, le savoir, le savoir-faire et l’expérience de l’entreprise repose sur quelques personnes. Si cette connaissance, autrement dit sa valeur immatérielle, n’est pas consignée, si elle n’est pas mise en valeur comme il se doit, c’est la majeure partie de sa richesse qui est jetée à la poubelle ! Par conséquent, l’entreprise trouve difficilement un repreneur et quand elle en trouve un, celui-ci ne désire l’acquérir que pour un prix ridicule.
La véritable valeur d’une entreprise, tout comme pour une maison, est donc immatérielle.


Mon métier…

L’agent immobilier a pour objectif de vendre une maison quel que soit son état et le spécialiste en achat/vente d’entreprises se charge lui aussi de vendre l’entreprise quel que soit son état. Ce sont là des métiers spécifiques que je ne connais pas.

Mon métier se situe bien en amont. Il consiste à créer et développer les valeurs immatérielles des entreprises. Il vise à isoler, consigner et rendre transmissible le savoir, le savoir-faire et les expériences de l’entreprise, autrement dit sa véritable richesse. Grâce à ce processus, l’entreprise augmente sa valeur marchande et elle devient donc transmissible à un prix beaucoup plus intéressant non seulement pour le cédant mais aussi pour le repreneur qui est beaucoup plus facilement conscient des opportunités qu’offre le bien qu’il est sur le point d’acquérir.

A l’image d’un architecte ou d’un spécialiste qui aiderait un propriétaire à concevoir et à réaliser les travaux nécessaires pour mettre en valeur sa maison afin de la revendre à un meilleur prix, j’aide les dirigeants d’entreprise à mettre en état les valeurs immatérielles de leur entreprise afin qu’elle soit transmissible et vendue à un prix beaucoup plus avantageux.

J’espère que cette comparaison vous a aidé à mieux comprendre mon métier tout comme le concept de valeur immatérielle brièvement exposé ici.